ÉLECTIONS CMA : aux urnes artisans !

L'U2P appelle à voter pour la liste "la voix des artisans"

 

Les élections aux Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) ont lieu du 1er au 14 octobre 2021. L’U2P et l’ensemble de ses organisations membres représentatives de l’artisanat (CAPEB, CGAD, CNAMS, CNATP) s’y sont engagés avec conviction en présentant partout en France les listes « La Voix des Artisans ». Composées d’artisans issus de tous les métiers de l’artisanat et représentant sa diversité, les listes U2P-La Voix des Artisans sont les seules à défendre uniquement les artisans et les entreprises de proximité.

 

Les élections aux Chambres de Métiers et de l’Artisanat (CMA) sont cruciales car elles permettent d’élire les représentants, femmes et hommes, chefs d’entreprise artisanale, conjoints collaborateurs d’artisans, qui géreront pendant 5 ans les établissements publics que sont les CMA et défendront l’intérêt général de l’artisanat.

 

Les CMA, en complémentarité avec les organisations professionnelles, ont un rôle majeur d’accompagnement des artisans. Elles agissent pour que la place de l’artisanat soit reconnue à part entière dans l’économie et assurent, dans une relation de proximité, des missions de service public essentielles à la structuration de l’artisanat et au développement des entreprises. 

ÉLECTIONS AUX CHAMBRES DES MÉTIERS ET DE L'ARTISANAT

Réponse aux listes adverses sur la régionalisation des CMA

Alors que le scrutin pour élire ceux qui représenteront et gèreront les CMA pour les 5 années à venir est ouvert, l’U2P constate que les listes adverses (« Fiers d’être artisans ») multiplient les attaques à l’encontre des listes U2P-La Voix des Artisans, accusant l’U2P d’avoir soutenu et encouragé la régionalisation des CMA.

Compte tenu du fait qu’une grande partie des votes se feront au début du scrutin, il importe de communiquer rapidement et massivement sur la position des listes U2P-La Voix des Artisans, et de dénoncer la position des listes adverses, contraire à l’intérêt des entreprises artisanales.

« Les listes concurrentes de La Voix des Artisans accusent l’U2P d’avoir encouragé la régionalisation des CMA. L’U2P s’est en réalité opposée au projet porté à l’époque par la CPME et la FFB, qui visait à fusionner les CMA et les CCI, projet toujours porté aujourd’hui par les listes « Fiers d’être artisans », en dépit de l’intérêt des entreprises artisanales. La régionalisation, imposée par le gouvernement, constituait le seul moyen d’assurer la pérennité financière des CMA et d’éviter une fusion des réseaux consulaires qui aurait éclipsé l’intérêt des entreprises artisanales au profit des plus grandes entreprises. La position défendue par l’U2P a permis de préserver un outil au service exclusif des entreprises artisanales. L’U2P a même renforcé la mission de proximité des CMA en obtenant le maintien des délégations départementales et la création de commissions territoriales correspondant à des bassins d’emplois à une échelle encore plus locale que le département, au plus près des entreprises artisanales. Ne vous laissez pas tromper, votez pour faire entendre La Voix des Artisans ! »

PLAN POUR LES TRAVAILLEURS INDÉPENDANTS : L'U2P SALUE DES MESURES HISTORIQUES

Communiqué du 17 septembre 2021

À l’occasion des Rencontres de l’U2P, le président de la République Emmanuel MACRON a détaillé face au Président de l’U2P Dominique Métayer et aux Vice-présidents ainsi qu’aux plus de 800 représentants des chefs d’entreprise de proximité réunis à la Maison de la Mutualité à Paris les mesures de son plan pour les indépendants.

Le Président de l'U2P Dominique Métayer sur la scène des Rencontres, en présence du Président de la République, du ministre de l'Economie et des Finances, du ministre délégué aux PME, et des Vice-présidents de l'U2P. Philippe CHAGNON, Cocktail Santé / U2P

L’U2P, qui représente la majorité des travailleurs indépendants du pays, œuvrait depuis le début de l’année avec le gouvernement pour améliorer la situation de ces millions d’actifs majoritairement artisans, commerçants de proximité et professionnels libéraux. Elle salue les mesures ambitieuses annoncées, en particulier la protection du patrimoine personnel des entrepreneurs et la facilitation de la transmission-reprise d’entreprise.

DISPOSITIF FRANCE RELANCE : PME et TPE

Bruno LE MAIRE : Ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance 

Alain GRISET : Ministre délégué auprès du Ministre de l'Économie, des Finances et la Relance, des Petites et Moyennes entreprises

Depuis le premier jour de la crise, nous avons fait le choix de protéger nos TPE et PME. Nous continuerons de les accompagner aussi longtemps que la crise durera. Ils sont notre principale richesse.

Fonds de solidarité, PGE, activité partielle, exonérations des cotisations sociales, reports des échéances fiscales et sociales – toutes ces mesures présentent un effort inédit de la part de l’Etat et permettent aux entreprises françaises de faire face à une crise qui n’a pas de précédent. Nous n’avons cessé d’adapter ces dispositifs à la réalité de la situation et nous continuerons de le faire. Dans les prochaines semaines, nous mènerons deux combats de front : la relance de notre économie et la lutte contre la circulation du virus. Nous pouvons concilier ces deux combats.

Nous devons les concilier et préparer l’avenir.Nous le devons car l’économie française doit se redresser. Elle doit de nouveau créer des emplois, innover, exporter. Nous pouvons retrouver les succès économiques que nous avons connus en 2019. Nous pouvons d’ici deux ans retrouver le niveau d’activité économique de 2019.

  

Fédération des Poissonniers de Bretagne

  • 17, rue Tertre de la Motte 
    22440 Ploufragan

Contact